jeudi 8 décembre 2011

La flèche de l'église Saint-Jacques est de retour !

Le bourdon de l'église Saint-Jacques a rejoint son beffroi ce matin vers 10h...
Suivez pas à pas l'opération de levage !

Ce sont les savoir-faire qui sont à l'honneur durant toute cette journée!
Les campanistes qui ont restauré "Cécile", le bourdon de 6 tonnes, les menuisiers, les charpentiers et les zingueurs qui ont créé la nouvelle flèche mais aussi les ouvriers de chez Alaya, responsables des délicates opérations de levage, sont les incontournables de l'événement! Ils sont rarement mis sous les feux des projecteurs. Sans eux pourtant, nulle conservation possible. C'est à eux qu'est donc dédié ce billet et cette journée !
Pour voir la vidéo sur la web-tv, cliquez ici.

8h30 - Sur son camion, "Cécile", 6 tonnes, tout juste sortie des ateliers du campaniste Laumaillé (à Ibos), attend bien emballée.


Pour voir toutes les attentions dont Cécile a fait l'objet dans le sercret des ateliers, c'est ici.

 
8h45 - La grue monte et se met en place pour la délicate opération du levage...


9h00 - "Cécile" est soigneusement démaillotée par les ouvriers, puis solidement arrimée à la grue.




9h15 - L'abbé Dufau (paroisse Christ Saint-Sauveur) bénit le bourdon, comme le veut la tradition catholique, avant qu'elle ne s'envole.



9h25 - Le responsable des ateliers Laumaillé explique alors avec passion tout le travail accompli pour que "Cécile" retrouve sa note juste et si particulière. Il en profite pour faire un clin d'oeil aux "hommes de l'ombre", ceux qui, en haut de la tour, dans le beffroi, s'apprêtent à accueillir le bourdon de 6 tonnes afin de le guider à sa place exacte...


9h35 - Et c'est ensemble qu'ils feront raisonner pour la première fois depuis longtemps une "Cécile" restaurée !

 video

9h50 - "Cécile" s'envole enfin vers le beffroi où elle sonnera à nouveau désormais tous les jours...





L'église Saint-Jacques est assurément un édifice religieux. Elle fait aussi partie du patrimoine palois : c'est un bien commun, témoin de l'histoire de la ville. Et le patrimoine réunit... Les nombreux curieux présents en attestent : grands et petits, tous ont pu profiter du spectacle !




L'ambition de la Ville d'art et d'histoire est de valoriser le patrimoine dans toutes ses composantes (matérielles, immatérielles et culturelles), sans hiérarchie de valeur. Aussi, la tolérance, l'ouverture et le respect sont les piliers d'une action de valorisation qui, nous l'espérons, éveillera les curiosités et l'intérêt pour les différences pour apprendre à comprendre afin de mieux vivre ensemble.

A 14h, c'est la flèche qui a repris de la hauteur...

Cet après-midi, les tailleurs de pierre, les charpentiers, les menuisiers, les zingueurs... et le grutier sont à l'honneur! Tour à tour, chaque corps de métier présente son intervention sur le chantier. Ils n'oublient pas de préciser que le retour de la flèche ouest n'est qu'une première étape : pour ceux qui n'ont pu y assister, rendez-vous est donné au mois de juin 2012 pour le levage de la flèche est !




14h00 - La flèche, bien arrimée à la grue, va commencer sa lentre montée vers la tour ouest.



14h05 - La flèche, qui pèse 24,5 tonnes, sort lentement de son écrin : l'échaffaudage au centre duquel elle a été montée sur le parvis de l'église.




14h10 - Tranquillement la flèche poursuit son élévation.





video

14h30 - La flèche est enfin posée en haut de la tour ouest, sous les applaudissements du public venu nombreux et à la plus grande joie du grutier, qui salue malicieusement la foule depuis sa cabine.




Saint-Jacques a retrouvé sa flèche et son bourdon !
Une journée spectaculaire qui marque un des chantiers du patrimoine les plus importants menés actuellement en coeur de ville... Bientôt, les échaffaudages seront démontés pour recouvrir l'autre façade. La seconde flèche s'élévera progressivement sur le parvis de l'église. Et pour tous ceux qui n'ont pu se libérer, une opération de la même envergure aura lieu au mois de juin 2012... L'église aura alors retrouvé ses deux flèches !